Historique des agences de voyage

La nature de l'Homme en a toujours fait un explorateur, pour autant la notion de voyage tel que nous la connaissons actuellement reste relativement récente à l'échelle de l'histoire de l'humanité.

Photo de randonnée en vacances au lac de Nino en Corse du Sud

Randonnée pédestre en Corse du Sud, lac de Nino (Jean-Baptiste Bellet / CC-by)

Des voyages non touristiques

De l'antiquité au moyen-âge, les voyages n'avaient rien de touristique et étaient motivés par seulement trois buts : le commerce, la guerre ou la religion1.

Les marchands constituaient la plus grande part des voyageurs, traversant les terres et les mers pour vendre leurs produits, tissus ou épices ou pour s'en procurer de nouveaux. Ils sont les premiers à rapporter les beautés et particularités des civilisations lointaines2.

En général, la découverte de nouveaux territoires se faisant alors au nom d'un pays, d'un roi désireux d'étendre les frontières de son royaume, ou d'une religion. De même pour les expéditions dans les contrées déjà connues où le “voyageur” ne venait pas pour visiter, mais bien pour conquérir.

Les voyages à l'époque restent particulièrement périlleux, les voyageurs se déplaçant généralement en groupe, à la différence des pèlerins capables de parcourir de très longues distances, parfois pieds nus, au nom de leur foi3.

Le voyage touristique, un loisir de nobles

Les premiers vrais voyages des fins purement touristiques se développent à la fin du XVIIe siècle et sont alors réservés à l'aristocratie britannique dans un premier temps4.

Dès le début du XVIIIe, le voyage devient un critère d'élévation social, bien qu'encore réservé aux bourgeois et aristocrates. Le “Grand Tour of Europe” est alors un élément fondamental dans l'éducation des jeunes élites. Dans le cadre de ce “grand tour”, la jeunesse de la haute société se doit de passer 2 à 4 ans dans un pays étranger5. Généralement en Italie et en France, mais parfois aussi en Espagne, au Portugal ou en Europe de l'Est. Les voyages commencent alors à être organisés, quelques guides accompagnant les riches touristes. Les destinations montagneuses sont alors de plus en plus prisées6.

La démocratisation du tourisme et l'apparition du voyage organisé

Les premiers guides de voyage papier font leur apparition au XIXe siècle en Angleterre tout d'abord avec les éditions Murray en 18367, puis en 1839 en Allemagne8.

En 1830, la première ligne ferroviaire régulière transportant des voyageurs est ouverte, elle relie Liverpool et Manchester.

La toute première agence de voyages voit le jour quelques années plus tard. Le 5 juillet 1841, Thomas Cook crée ainsi le premier voyage organisé entre Leicester et Loughborough, 540 personnes font le voyage en train dans le cadre d'un séminaire contre l'alcoolisme9.

L'agence Cook est fondée en 1845 et organise désormais les voyages touristiques. Instigatrice du voyage organisé, l'agence conserve le monopole pendant quelques années puis d'autres agences se créent. L'agence Thomas Cook reste à ce jour l'un des leaders du marché.

Le développement des agences de voyages en France

Au début du 20e siècle, quelques pays développent un nouveau modèle social en créant des congés payés. En France, ils sont adoptés en 1936.

Les salariés disposent dès lors de 15 jours non travaillés, mais payés, et commencent à pouvoir partir en vacances10. Le marché du tourisme explose avec l'arrivée d'un nouveau public, d'une nouvelle demande : les classes populaires.

En 1950, Gérard Blitz et Gilbert Trigano créent le Club Méditerranée11. Depuis les années 50, le marché du tourisme et donc les agences de voyages n'ont cessé de se développer pour correspondre aux besoins nouveaux de la société.

Un secteur en crise ?

L'arrivée d'Internet modifie très largement le mode de fonctionnement des agences de plain-pied qui cèdent un peu face à de nouvelles agences ou nouveaux services exclusivement web.

En 2009, la loi n° 2009-888 de développement et de modernisation des services touristiques vient réglementer le secteur en France, les agences de voyages doivent désormais être immatriculées auprès d'Atout France un groupement d'intérêt économique spécialement créée1213.

Selon l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), le chiffre d'affaires des activités des agences de voyages et voyagistes s'élevant en 2010 à 11,5 milliards d'euros14.

Ces dernières années, beaucoup d'agences de voyages sont en difficultés et peinent encore à s'adapter au modèle de consommation des touristes1516.

Le 3 septembre 2013, le ministère du Tourisme recense 7209 entreprises de voyages en France17.

Infos voyage

Nous vous proposons quelques pages d'informations sur l'univers du voyage ou du tourisme en général, avec un historique des agences de voyages, mais aussi une page de conseil pour réduire le prix de vos voyages.